Yogi Tea®

19 Produits

  1. Position
  2. Le moins cher

L’histoire du thé Yogi

Les racines de Yogi proviennent d’une doctrine vieille de 3000 ans sur l’équilibre entre le corps, l’âme et l’esprit. C’est en 1960 que les traditions du yoga et de l’Ayurveda des Indiens furent introduites dans le monde occidental. Yogi Bhajan a joué un rôle crucial dans l’introduction de cette pratique et se servait de ses propres épices aromatiques. Le mélange de thés Yogi se composait à l’origine de Cannelle, cardamome, gingembre, clou de girofle et poivre noir. Il fut vendu pour la première fois en Europe dans les années 1970 mais, à partir de 1987, il fut vendu sous le nom officiel de thé Yogi.

Le thé Yogi et son impact sur l'environnement

Le thé Yogi utilise des méthodes d’agriculture biologique depuis les années 1980, alors même que cette méthode de culture n’était pas reconnue. Cela prend tout son sens lorsque l’on rapproche le thé Yogi de l'environnement et d’un mode de vie spécifique. Tous les thés Yogi sont étiquetés avec le label biologique de l’UE et d’autres organismes de contrôle nationaux.

Dans le processus de production du thé Yogi, l'électricité provient des énergies renouvelables. Et pour réduire encore plus l'impact environnemental, tout le thé est transporté par train depuis les usines jusqu’aux grands magasins. Les bureaux Yogi à Hambourg ont obtenu la certification “Green Building” de la commission européenne après avoir été convertis en un bâtiment écoénergétique en 2012.

Le thé Yogi et son soutien aux associations

Le thé Yogi participe à des projets caritatifs axés sur les enfants et la nature. Leurs projets Kumari et Nevada aident à donner aux orphelins une meilleure enfance et les aident à devenir indépendants en matière de logement, d’amour, de santé et d’éducation.

Un autre projet axé sur les enfants est leur initiative Medadumbara, qui a pour objectif d’instruire les familles d’agriculteurs pauvres du Sri Lanka.

A Madagascar, Yogi soutient une organisation à but non lucratif appelé Naturfund, qui achète et replante des forêts pour protéger les espèces qui perdent leur habitat naturel en raison de la déforestation.